syndical


syndical

syndical, ale, aux [ sɛ̃dikal, o ] adj.
• 1701; sindiqual n. m. « procès-verbal » v. 1400; de syndic
1Relatif à une association professionnelle, à un syndicat (II, 2o). Chambre syndicale : syndicat patronal (au XIXe s., l'expr. s'appliquait aussi aux syndicats ouvriers) .
2Relatif à un syndicat de salariés, au syndicalisme. Action syndicale; mouvement, droit syndical. Délégué, dirigeant syndical. syndicaliste. Carte syndicale. Fédération, union, organisation syndicale. Confédération, centrale syndicale (ex. en France, C. G. T., C. F. D. T., F. O.). Réunion syndicale. Revendications syndicales. Tarif syndical, fixé par le syndicat.
3Conseil syndical : organe chargé d'assister le syndic de copropriété et de contrôler sa gestion.

syndical, syndicale, syndicaux adjectif (de syndic) Relatif à un syndicat : Conseil syndical. Relatif au syndicalisme : Revendications syndicales.syndical, syndicale, syndicaux (expressions) adjectif (de syndic) Droit syndical, droit reconnu aux membres d'une même profession de constituer un syndicat ; ensemble des dispositions législatives et réglementaires relatives aux syndicats.

syndical, ale, aux
adj. Relatif à un syndicat.

⇒SYNDICAL, -ALE, -AUX, adj.
A. Vieilli. [Corresp. à syndicat I] Qui relève du syndic, de ses attributions. Fonctions syndicales (Ac. 1798-1878).
B. — SOCIO-POL. [Corresp. à syndicat III]
1. Chambre syndicale
a) [Au XIXe s.] Syndicat ouvrier. À l'exemple de l'Angleterre, on voit au cours des années 1860 apparaître en France des chambres syndicales qui succèdent aux « résistances ». Organisées dans les vieux métiers, elles recherchent fréquemment des solutions amiables avec les patrons et sont à la fois mutuelles, bureau de renseignements, moyen de formation professionnelle; rares sont celles qui interviennent activement dans les grèves (BRANC. Écon. 1978).
b) Association regroupant les membres d'une même corporation, les dirigeants patronaux d'une même branche d'activité, et dont le bureau est chargé de veiller à leurs intérêts, de les représenter face aux pouvoirs publics, d'arbitrer les affaires litigieuses et de juger les infractions envers les règlements de la corporation. Chambre syndicale des agents de change, des avoués, des notaires, des industries du bâtiment, de la sidérurgie. Mon père, comme président de la chambre syndicale des métaux, a protesté contre les nouveaux tarifs (A. FRANCE, Anneau améth., 1899, p. 308). La Chambre syndicale des Importateurs d'appareils à produire le froid a vu le ministre hier soir (DUHAMEL, Passion J. Pasquier, 1945, p. 201).
2. a) Relatif à un ou plusieurs syndicats d'ouvriers, de salariés. Adhésion, carte, cotisation syndicale; appareil, mandat syndical; force, indépendance syndicale; pluralisme, pouvoir syndical; délégué, leader, représentant syndical; association, formation, organisation, section syndicale; confédération, fédération syndicale; union syndicale. Tu es signalé comme ayant pris la parole avant-hier soir samedi devant les grévistes de l'Industrielle des Téléphones (...). Tu as dit qu'il fallait poursuivre la grève malgré l'avis du Comité Syndical de l'usine (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 227). Dans le secteur des rapports du travail, il est notoire que l'ampleur et l'intensité de la grève d'août 1953 ont pris de court les dirigeants syndicaux qui ont suivi le mouvement sans porter la responsabilité de ses dimensions (MEYNAUD, Groupes pression en Fr., 1958, p. 283).
Centrale syndicale. V. central II B 3.
Droit syndical. Capacité légalement reconnue à un groupement professionnel de constituer un syndicat (après avoir satisfait à la réglementation en vigueur) et qui lui confère une personnalité juridique lui permettant de faire valoir ses droits et de défendre ses intérêts. Exercice, (non-)respect du droit syndical. En 1860, la classe ouvrière, en France, n'avait ni le droit de coalition (1864), ni le droit syndical (1884) (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 422):
L'insécurité, l'incertitude, la crainte, la difficulté de joindre les deux bouts caractérisent alors la condition ouvrière [en 1936]. Le nombre des chômeurs augmente, sans espoir de retrouver du travail. Le droit syndical n'est plus respecté, les lois sociales existantes sont oubliées. Les travailleurs sont à bout.
CACÉRÈS, Hist. éduc. pop., 1964, p. 88.
Liberté syndicale. Faculté reconnue à chaque individu de se syndiquer auprès du syndicat de son choix, sans que l'employeur puisse légalement s'y opposer ou établir une discrimination de ce fait. La liberté syndicale est un principe du droit français (PINEAU, S.N.C.F. et transp., 1950, p. 82). La liberté individuelle, la liberté d'opinion, la liberté de la presse, la liberté syndicale, la liberté de réunion et d'association, sont de nouveau pratiquées, sans autres limitations que celles qu'impose l'état de guerre (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 452).
Mouvement syndical. Moyen d'expression social, politique, représenté par l'existence et l'action des organisations syndicales. L'influence des partis œolitiques et de leurs doctrines est grande dans le mouvement syndical français (REYNAUD, Syndic. en Fr., 1963, p. 116).
b) En partic. [En parlant d'une réalisation] Conçu, instauré, organisé par un ou plusieurs syndicats. Conférence, congrès, réunion syndical(e); unité (inter)syndicale. Le prolétariat, de son côté, ne s'est pas placé dans la ligne. La crainte de Marx s'est d'abord vérifiée: le réformisme et l'action syndicale ont obtenu une hausse des niveaux de vie et une amélioration des conditions de travail (CAMUS, Homme rév., 1951, p. 264).
Label, marque syndical(e). Le label syndical, marque appliquée par les syndiqués sur un produit fabriqué, est d'origine américaine. La présence du label sur un produit signifie que l'employeur y a fait travailler une main-d'œuvre appartenant à un syndicat avec lequel il a un contrat concernant les salaires, la qualification, les conditions d'hygiène et de sécurité dans le travail (Impr. 1977).
Tarif syndical. Taux de rémunération fixé par entente entre employeurs et représentants syndicaux, ou entre membres d'une même profession. Ceux-ci [les honoraires conventionnels] sont en effet inférieurs aux tarifs syndicaux convenus par les praticiens entre eux (Le Monde, 19 janv. 1952, p. 4, col. 1). Les syndicats les protégeaient et veillaient à ce qu'ils soient payés aux tarifs syndicaux (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 334).
c) Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Le domaine syndical, les prérogatives syndicales. [La C.G.T.] a tendance, du coup, à se replier sur le « syndical » au sens strict: la défense des salaires et de l'emploi (Le Nouvel Observateur, 28 nov. 1977, p. 55, col. 2).
REM. Syndicalo-, élém. de compos. entrant dans la constr. d'adj. au sens de « qui est à la fois syndical et (cet autre adj.) ». a) Syndicalo-agricole. Traditionnellement, les viticulteurs méridionaux sont déconnectés du reste de l'appareil syndicalo-agricole français, dont ils ont le sentiment d'être aussi mal compris que du pouvoir central (Libération, 26 mars 1984, p. 3, col. 1). b) Syndicalo-politique. Ce petit ballet syndicalo-politique est évidemment destiné à préparer les luttes à venir (Le Point, 25 oct. 1976, p. 116, col. 2).
Prononc. et Orth.:[], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. 1352 sindical subst. masc. « procès-verbal » (Cart. mun. de Lyon, p. 459 ds GDF.); 2. 1561 requetes ... syndicales « faites par la communauté » (27 août, Requête des Eglises reformées présentées à Charles IX par Jacques Bretagne ds GDF. Compl.); 1704 « relatif aux fonctions de syndic » (Trév.); 3. 1697 chambre scindicalle (Cinq Etudes lyonnaises, p. 79 ds Fr. mod. t. 39, p. 157); 1798 « relatif à un syndicat » (Ac.); 1958 délégué syndical (ROMEUF t. 2). Dér. de syndic; suff. -al. Fréq. abs. littér.:67. Bbg. DUB. Pol. 1962, p. 133, 427. — QUEM. DDL t. 5.

syndical, ale, aux [sɛ̃dikal, o] adj.
ÉTYM. 1701; adj., « fait par la communauté », mil. XVIe; n. m. sindiqual « procès-verbal », 1352; de syndic.
1 Rare. Relatif à un syndic, à sa fonction.
2 Relatif à une association professionnelle, à un syndicat (II., 2.).(1697, chambre scindicalle). || Chambre syndicale : syndicat patronal (au XIXe siècle, l'expression s'appliquait aussi aux syndicats ouvriers).Chambre syndicale des agents de change, qui exerce une surveillance et un pouvoir disciplinaire sur les membres d'une compagnie d'agents de change.
3 (1798). Cour. Relatif à un syndicat (II., 2.) de salariés, au syndicalisme. || Droit, mouvement syndical (→ Extrême, cit. 2). || Action syndicale. || Délégué, leader syndical. Syndicaliste. || Cotisation, carte syndicale. || Fédération, union, organisation syndicale. || Confédération ou centrale syndicale. || Grandes centrales syndicales en France : Confédération générale du travail (C. G. T.), Confédération française démocratique du travail (C. F. D. T.), Confédération générale du travail-Force ouvrière (C. G. T.-F. O.), Confédération française des travailleurs chrétiens (C. F. T. C.), Confédération générale des cadres (C. G. C.), Syndicats enseignants. || Conférence, réunion syndicale (→ Efflorescence, cit. 2). || Congrès syndical. || Indépendance, unité, scission syndicale.Tarif syndical, fixé par le syndicat.
DÉR. Syndicaliser, syndicalisme.
COMP. Intersyndical.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Syndical — Syn dic*al, a. 1. Consisting of, or pert. to, a syndic. [Webster 1913 Suppl.] 2. Of or pertaining to, or of the nature of, syndicalism. [Webster 1913 Suppl.] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • syndical — syndical, ale (sin di kal, ka l ) adj. Qui appartient au syndicat. Les fonctions syndicales.    Autrefois, chambre syndicale des libraires, chambre qui s occupait des affaires de la corporation des libraires. •   J apprends qu on a soigneusement… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • syndical — [sin′di kəl] adj. 1. of a syndic 2. of syndicalism …   English World dictionary

  • Syndical — Syndicalisme Manifestation syndicale en 2005 Le syndicalisme (de syndic, venant lui même du grec sundikos, qui assiste quelqu un en justice) est le mouvement qui vise à unifier les travailleurs dans des organisations, les syndicats, pour défendre …   Wikipédia en Français

  • syndical — də̇kəl, dēk adjective Etymology: French, from syndic + al 1. : of or relating to a syndic or to a committee that assumes the powers of a syndic 2. : of or relating to syndicalism syndical organization of capital and labor …   Useful english dictionary

  • syndical — adjective Date: 1855 1. of or relating to a syndic or to a committee that assumes the powers of a syndic 2. of or relating to syndicalism …   New Collegiate Dictionary

  • SYNDICAL — ALE. adj. Qui appartient au syndicat. Les fonctions syndicales.   Il se dit principalement avec le mot de Chambre. La chambre syndicale d un diocèse. Il y avait autrefois une chambre syndicale des libraires …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • syndical — /sin di keuhl/, adj. 1. of or pertaining to a union of persons engaged in a particular trade. 2. of or pertaining to syndicalism. [1860 65; < F; see SYNDIC, AL1] * * * …   Universalium

  • syndical — adjective a) Of or pertaining to a syndicate b) Of or pertaining to syndicalism …   Wiktionary

  • syndical — adj. of or pertaining to a syndic …   English contemporary dictionary